Skip to content

Apathy – Honkey Kong (2011)

 
Aller viens, tu sais que je suis celle qui fera de toi une référence, un artiste complet et acteur reconnu du mouvement.  Rappelles toi de cette année 2006 où je t’ai sorti de ton Connecticut tout pourri pour te mettre sur le devant de la seine avec Eastern Philosphy. Du matos de qualité, un travail d’écriture reconnu et un flow qui a fait de toi l’un des meilleurs mcs blancs du rap game. Je t’ai amené quelque chose de plus intéressant que l’argent : la reconnaissance. Avec moi tu navigueras de nouveau dans les eaux claires de la fierté.
Ne l’écoutes pas, pourquoi ruiné ton talent à faire des projets construits quand les ventes d’album ne sont même pas au rendez-vous. Souviens toi en 2009 je t’ai offert une vraie daube du nom de Wanna Struggle, insipide mais assez nutritif pour alimenter ta fan base. Peu d’effort et quelques gouttes de mépris t’ont permis de gagner autant qu’en te comportant exemplairement. Cette fois-ci on peut réitérer l’opération sans te crever. Laisses moi rire quand je vois les ventes de ton pote Celph Titled vu le sacrifice autant faire du Doap Nixon.

Tu ne vois pas qu’elle essaie de te rouler, tu veux être la risée du rap game  alors que tu as les capacités de marquer le rap de ta patte ? Regardes ce que j’ai pour toi : Check To Check produit par Evidence. Avec ta capacité de peindre une réalité sociale aussi noire, tu auras la track de l’année.
Ouais c’est ça passe des soirées à peaufiner ton écriture, la noirceur de tes écrits n’aura d’écho que la profondeur du désintérêt des listeners.  Laisses moi inviter Vinnie Paz, Slaine et Ill Bill et avec tes prods poubelles que sont Honkey Kong, Holy Ghost et The Villain, je te ramène plus d’intérêt.
T’as 30 balais passé et tu tombes à pied joint dans le piège ? Non mais sincèrement autant tenter l’originalité avec des pointures comme Primo et te faire plaisir en famille avec Celph Titled(Stop What Ya Doin’) ou alors tourne vers des valeurs futures comme Stu Banga pour un trip S-F enfumé par les samples vocaux de Snoop en compagnie d’un weed bro comme Xzibit (The Recipe). Je te ressusciterai même le talent de ta plus grosse influence : DJ Muggs. Je t’offre un Fear Itself (The Supreme sur le sample) à faire pâlir toute sortie AOTPienne ou s’en rapprochant depuis 5 ans. 
Je connais un mec du nom de Tedy Roxplin pour $10 dollars il te lâche une prod bien bidon avec le reste de ta maille tu fais venir General Steele et Mad Lion (Never Say Never), sur les affiches promos ça fait bien et en plus t’as juste à rapper une minute. Pour le même prix, il te crée l’illusion d’une lourderie façon AOTP : Army Of The Godz. $10 c’est trop cher ? A la fosse commune des productions j’ai déterré Albino Gorillas de DJ Wayne Ski avec un hook encore plus pourri qu’un Take Care. De toute façon tu t’en fous, on t’en voudra sur le moment mais dans un an, ils reviendront de nouveau te manger dans la main.
Rappelle-toi en 1997, la première fois où tu m’as croisé, direct ça a été le déclic le pourquoi de ce qu’est Apathy. Tu ne peux pas te contenter de faire des tracks de merde histoire de remplir un CD puis estampillé ton nom sur la pochette. Tu me dois du respect malgré les galères, les mises à l’amende et le mépris d’un publique qui ne voit en toi qu’un plouc du Connecticut accroché à la vague guerrière des Jedi Mind Tricks. Même des mecs comme Statik Slektah peuvent t’apporter un défouloir  (Its Only Hip-Hop), et des sentiments sincères ne fissurent pas ton armure de real mc (I Dedicate This To You). Et si t’as la dalle je connais un cuistot qui va te préparer ça avec la forme « All I Think About » du chef Action Bronson (surprenant Vanderslicequi joue les romantiques avec une soul bien suave). Et pour tes origines j’ai demandé au Da Beatminerz de représenter ta zone, et sincèrement si tu me trouve un Connecticut Anthem aussi sale j’arrête de te tirailler.
J’ai une idée, on sort un EP tout pété avant le lancement de l’album. On fait du basique, on incorpore une ou deux tracks potables genre Dear Lord du toujours aussi prometteur MoSS, t’invites du robuste genre Eternia Et Diabolic puis tu complète le tout avec tes productions laissées sous la poussière de ton garage. Ah tu prends un sample hyper cramé genre Simple Minds
Alors t’optes pour qui ?
10/20
Apathy – Honkey Kong (2011)
2 vote(s)

3 comments on “Apathy – Honkey Kong (2011)

  1. Bien penséé la chor, par contre le skeud est vite passé au oubliette donc j'en ai rien à dire !

  2. Dommage car check to check est pour ma part le meilleur son de l'annee

  3. SnowgoonS on said:

    Perf de dingue mais la prod d'Ev perso j'aime pas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les balises HTML ne sont pas autorisés.