Skip to content

Large Pro – Re:living (2015)

Large Professor, 42 ans, la barbe blanche, mc/producteur de son état et toujours habillé de ces lunettes de vue qui le feraient passer pour un professeur d’Histoire-Géo. Roi incontesté des remix qui surpassent les originaux, producteurs de nombreuses perles incorporées dans les classics d’avant-guerre dont Illmatic, seul proche de NaS à avoir vécu de prêt la carrière du prodige de Queensbridge. Large Professor fait donc parti de cette caste qui peut se targuer d’avoir vécu tous les grands moments du rap US directement ou indirectement mais il fait aussi parti d’une caste de gens encore plus privilégiés et donc moins garnie, celles de ces acteurs du rap qui ont réussi avec succès à passer les années sans finir par la case has-been comme beaucoup. C’est donc sans surprise que l’on retrouve le bonhomme en 2015 avec son 5ème opus personnel : Re : Living et contrairement à d’autres de sa génération avec une crainte mesurée de se manger une otite purulente.

Moins présent depuis 5 ans dans les bacs, Large Professor n’est pourtant pas en reste à la production, assurant le meilleur son de Noreaga en dix ans sur Built Pyramids, rendant le combo Cormega, AZ, Redman et Styles P au goût du jour avec MARS, chaque année voit toujours passé un aller-retour plat de la main dans la face signé Large P. Une constance qui doit même faire criser en secret DJ Premier qui lui n’arrive plus à rien suite au Blaq Print de Blaq Poet, ce qui, avouons-le, rend franchement assez incompréhensible la volonté d’une base de fans à vouloir absolument un album de NaS produit par Primo alors qu’objectivement Large Professor serait plus apte à le faire.

Pour autant tout n’est pas rose nom plus ou street pour rester dans le vocable rap, Large Professor n’est pas un homme sans défaut, ce qui est humainement logique et à ce titre son dernier album Professor @ Large était tout sauf réussi. Ce Re : living arrive aussi après la sortie du dernier album de Cormega Extra P assurait l’ensemble de la production pour un résultat plutôt chiant sans être mauvais.


Ne trainons pas en suspens, Re : Living ressemble clairement à un album de leftover de Mega Philosophy de Cormega, un album plutôt bien produit mais vraiment, vraiment, vraiment très chiant. Large Professor aurait été choisi avec cet album par la marque de chausson « charentaises » que ça n’aurait choqué personne. On y retrouve ici un producteur bien plan-plan qui semble nous sortir toutes ses productions à base de traitement anticoagulants et un mc plutôt en chaise roulante qu’en Ferrari niveau flow. A la première écoute on traverse le truc en se demandant au final si on n’a pas un problème d’ampli dans la machine. L’album mériterait le pictogramme de niveau 2 « soyez très prudent. Ne pas conduire sans l’avis d’un professionnel de santé » qu’on retrouve sur les médicaments plutôt que la mention « Parental advisory explicit content » sur sa pochette.

Jamais dans l’epic fail, on aurait aimé que l’album sonne un peu plus Reliving version améliorée qui sert d’intro à l’album, un rythme plus corsé qui oblige le flow d’Extra P a plus appuyé sa diction. Mais dès l’enchainement Dreams Dont Die, Opulence et Earn, ça sent la naphtaline et le talc, on comprend très vite qu’on va se manger une salade de tulipes fanées pas mal baltringue plutôt qu’une côte de bœuf cuite au bois de vignes façon mac. Les seuls sursauts de l’album se résument à un riff de guitare bien orchestré sur Off Yo Azz Yo Feet, Sophia Yo et son sample grec qui scie bien à l’actualité actuelle et Industry Remix (mais là encore ce n’est pas extraordinaire).


On recommanderait à beaucoup de mcs et de producteurs de la même génération de Large Pro de prendre leur retraite des albums studios et se contenter de piller le porte-monnaie des européens sur des tournées live toutes pétées mais malgré cet album anecdotique, le Large Pro a de quoi pouvoir encore rebondir, on lui excusera donc d’avoir ripé sur le zinc après un seul verre de Pastis…

 

 

 

 

Large Pro – Re:living (2015)
5 vote(s)

2 comments on “Large Pro – Re:living (2015)

  1. « Large Professor aurait été choisi avec cet album par la marque de chausson « charentaises » » putin de merde haha !!!!!!!!

    Bon je vais être honnête j’ai pas réussi à le finir, je vais être encore honnête je m’en bas les couilles d’un Nas/Primo. On sent que tu lui pardonnes ses problèmes d’asthénie et de Narcolepsie mais là ça commence à faire beaucoup, j’ai pas envie qu’ils prennent sa retraite mais qu’il prenne tout son temps pour nous lâcher ce qu’il sait faire de mieux.

  2. Thadrill on said:

    Je suis trop groupie pour lui en vouloir mais merde tu peux pas sortir ce genre d’album antidépresseur quand t’envoies des bastos comme built the Pyramids pour NORE !!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les balises HTML ne sont pas autorisés.