Skip to content

Peebs The Prophet – Ills of the Earth EP (2015)

Habituellement dans les sorties rap US, le premier trimestre est une période peu propice aux sorties majeurs. Le retour des fêtes de fin d’année ayant endommagé fortement le portefeuille, peu d’artiste s’amusent à sortir leur projet sur janvier-février ce qui permettait à certaines têtes inconnues de sortir leur projet afin d’avoir une exposition assez longue pour pouvoir touché une potentielle cible. D’ailleurs, avec l’arrivée de support comme Soundcloud, Audiomack et Bandcamp, on se faisait souvent plaisir avec des projets lâchés gratuitement ou à faible budget. Pour autant l’année 2015 rompt avec cette tradition puisque le phénomène Joey Bada$$ décida de sortir son premier album le 19 janvier 2015 emportant avec cette date toute l’attention des heads et des médias. La banalité de ce premier album était aussi conséquente que la frustration des artistes ayant décidé de profiter de cette période pour mettre en avant leur projet sans avoir le retour escompté. A ce titre, un projet méritait l’attention, sous forme d’Ep, Ills Of The Earth EP de Peebs The Prophet est une pièce assez notable et conséquente pour pouvoir regarder de haut le fameux B.4.DA$$, retour sur un poulain gagnant dans la qualité mais grand perdant dans l’exposition.

S’il y a bien un défaut que l’on peut retenir de Peebs The Prophet c’est son manque cruelle d’appréciation (ou celle de son label indépendant) sur la date de sortie de son projet puisque, histoire de se compliquer la tâche, le mc a eu l’idée assez originale de le lâcher le 19 janvier, jour de la sortie de B.4.Da$$, à moins de vouloir garder la sortie strictement exclusive aux initiés, on ne pourra pas qualifier cette prise de risques de foncièrement intelligente. Pour le reste rien à redire, bien au contraire, cette entrée en la matière que représente son premier EP, Ills Of The Earth, ne pouvait se faire de meilleure façon. 6 titres concoctés par le duo de producteurs Phoniks (Portland) et BluntOne (Budapest) et voilà directement le mc dans la liste des grosses valeurs à suivre absolument, pas celle de XXL mais bien celle du bon goût. Natif de Portland, Peebs The Prophet est la dernière signature en date du duo Awon & Phoniks (responsable en 2013 de la très bonne galette The Golden Era) sur leur label Don’t Sleep Records. Le mc à la voix calme et au flow fluide traverse ce premier exercice avec brio, un vrai moment de relaxation dans cette mare de mc au flow forcé et décalé que nous offre continuellement l’underground. Loin du style débilisant actuel qui pousse les mcs à cracher sur leur feuille des verses sans fond ni forme pour finir sur un morceau sans queue ni tête (si quelqu’un a compris quoique ce soit du morceau Terry d’Action Bronson qu’il me fasse signe), Peebs The Prophet, sans être le nouveau poète du macadam, se ballade sur l’instrumental tranquillement, réfléchi et cohérent sans chercher à en mettre plein la gueule à coup de punchline fades.

L’effort étant court puisque c’est un EP, on ne pourrait dire qui de la prod ou du mc galvanise le plus, par contre on n’enlèvera pas le mérite à Peebs The Prophet de nous hypnotiser au micro et de nous offrir des instrus en harmonie avec son style. Car la ligne de production est tout simplement parfaite, oui parfaite, un vrai diggin en règle de vieux vinyles jazz et derrière les mains délicates de Phoniks et du hongrois BluntOne pour en faire ressortir des boucles affinées avec professionnalisme. Amateurs de samples bien lourds et bourrins et chasseurs de boom bap percutant, vous serez forcément décontenancés par l’atmosphère jazzy down tempo qui ressort de cet EP mais il est fort à parier qu’elle sera loin d’être inadaptée pour vos oreilles. Sobriété comme ligne directrice, les six morceaux s’enchainent, chacun des deux producteurs amenant sa pierre à l’édifice entre piano minimaliste sur Ruthless (BluntOne) et les instruments à vent agrémentés de scratch vocaux sur Dead Calm (Phoniks), c’est une belle compétition amicale que se font les deux beatmakers. Point d’orgue, Take A Moment est un petit bijou de Phoniks, le genre de sonorité complétement addictif qui vient figer la touche repeat pour un bon moment.

On ressort de cet apéritif revigoré et déjà en attente du plat principal, Peebs The Prophet met la barre haute sur cet EP, un vrai mc sur de très bonnes instrus, et connaissant les qualités de l’équipe de Don’t Sleep Records, on s’attend donc à l’arrivée d’un LP aussi prolifique tout en espérant qu’il ne faille pas attendre trop longtemps pour le déguster.

Peebs The Prophet – Ills of the Earth EP (2015)
8 vote(s)

2 comments on “Peebs The Prophet – Ills of the Earth EP (2015)

  1. Je connais pas non plus, j’ai vu le tonton qui a relayer ta trouvaille, j’écouterai.

  2. Thadrill on said:

    A écouter absolument, une vraie bombe cette merde, les prods sont folles

Répondre à Snow Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les balises HTML ne sont pas autorisés.