Skip to content

2014, le Wu est Mort

 

Gravé dans le marbre pour l’éternité, le Wu-Tang Clan reste le symbole de ce que le rap a pu offrir de meilleur, de ses classiques en collectifs 36th Chambers et Wu Forever aux premiers solos de ses membres, une patte et un style indélébile qui aura profondément marqué des générations d’écouteurs, et influencé bon nombre de MC’s et de beatmakers. A contrario, le Wu-Tang Clan c’est aussi une incompréhension, une vision artistique qui au bout du compte s’est effritée, pour devenir un laboratoire expérimental pour RZA. Conçu comme un posse et donc sans tête dirigeante, le Wu-Tang Clan a mué pour devenir l’entreprise d’un homme devenu trop mégalomane pour accepter ses erreurs, continuellement adoubé par une fan base d’irréductibles : RZA n’a que faire des critiques. Il est au-dessus et ne semble pas vouloir regarder au-delà de ses manettes. La suite sur Reaphit.com

2014, le Wu est Mort
0 vote(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les balises HTML ne sont pas autorisés.