Skip to content

Union Blak – Friday (2014)

De Roots Manuva à Melanin 9, le british a toujours été présent dans ce fou jeu rap. Sauf que voilà, à force de toujours vouloir cataloguer la scène anglaise d’alternative par sa proximité à une époque de la Trip-Hop, on en avait oublié qu’ils étaient capables de produire des galettes de hautes densités chimiques à base de boom bap classique.Histoire de le démontrer le duo Union Blak fraichement signé sur le label français EFFISCIENZ lâche son album Friday. Le duo composé de Sir Williams à la prod et de Kimba au mic nous font le chaud sur 14 tracks.

Niveau beats, Sir William nous rappelle que sa ville d’origine est NYC et cela se ressent dans ces productions. Boom Bap sur les samples soul/funk, boucles courtes et efficaces, effet wax sur le mastering, l’univers auditif tient bien la route emmené par des titres comme Glory Days, Scarlett Letter, Regrets ou encore 5th Avenue.

Niveau mic, Kimba tient la barre sur les 14 titres et surtout ne kicke pas à l’aveuglette. Appliqué aussi bien au micro qu’au stylo, Kimba s’impose et retient l’attention comme sur Brutal. On notera une grosse part de nostalgie dans ses écrits, ramenant naturellement sur l’âge d’or du rap.

Le mieux pour découvrir ce groupe et se faire son propre avis est d’aller taper le bandcamp de l’album.

A noter comme argument final que le remix de Glory Dayz par DJ Brans est une pure tuerie.

 

 

Union Blak – Friday (2014)
11 vote(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les balises HTML ne sont pas autorisés.