Skip to content

Stop The Violence : prise de position des rappeurs – 1988

1988, NY : face à la montée des tensions raciales, des bavures policières et des assassinats entre noirs américains et surtout suite à la mort d’un adolescent lors d’un concert de Public Enemy et la mort de Scott La Rock, KRS-One lance le mouvement « Stop The Violence« . Cette association comprend : Kool Moe Dee, MC Lyte, Doug E. Fresh, Just-Ice, Heavy D, Public Enemy et KRS-One. Le but officiel était de lancer un appel au calme envers la communauté afro-américaine mais aussi envers le mouvement Hip-Hop. Officieusement, ce coup de force permettait de prouver aux majors et aux médias que le mouvement pouvait être radical tout en sachant s’auto-discipliner et éviter tout rapprochement entre rap et violence ; laissant ainsi une stabilité commerciale pour les principaux fonds du mouvement.

Stop The Violence : prise de position des rappeurs – 1988
0 vote(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les balises HTML ne sont pas autorisés.