Skip to content

Rodolph Giuliani, Maire de New-York (1994)

Le 1er janvier 1994, Rodolph Giuliani devient officiellement le 107ème maire de New-York. Ses politiques de tolérance zéro et de réhabilitation des quartiers deviendront fameuses dans le monde entier (en France, De Delanoé à Sarkozy, tous les politiques ont été influencés par l’ère Giuliani). Homme de poigne et sans concession le Mayor Rudy est à l’origine de la réhabilitation de Manhattan comme place touristique bien propre et sécurisé, loin de l’état des rues à l’arrivée de sa mandature.

Si il est aujourd’hui impossible de prouver par des chiffres officiels, l’impact des politiques Giuliani sur le mouvement Hip-Hop, certaines pistes peuvent en démontrer l’implication :

- le statut de raciste et de puritain du Maire relayé par les mcs de la grosse pomme (Fuck Giuliani de Clokworx en 1999

- le film Wackness qui explique bien cette transition en cette année 1994

- les bavures symbolisées par la mort d’Amadou (voir : http://thadrill.free.fr/?p=117 )

- l’arrivée d’un rap plus propre, plus « respectable » à partir des années 2000

- l’éviction des populations des plus pauvres loin du centre et la réhabilitation touristique d’Harlem et de la Skyline de Brooklyn (voir de 80% de BK). Au passage, à part créer un gap entre riches et pauvres, ces politiques d’exile n’ont pas réglé le problème de la pauvreté…

Giuliani reste donc un acteur important dans l’évolution du Hip-Hop et surement le personnage politique le plus influent

Rodolph Giuliani, Maire de New-York (1994)
1 vote(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les balises HTML ne sont pas autorisés.