Skip to content

Apathy – Check To Check


Oubliez tout ce que vous pensez être la symbolique Hip-Hop des clips. Laissez tomber les billets verts, les soirées au Crystal, les gros cigares et le quintal de bitches qui se trémoussent le cul posé sur la caméra. Abandonnez votre vision du rap street, fini les terrains vagues, les parties de craps sur le bitume, les réglement de compte à la sortie d’un deli crado.

Bienvenue dans l’amérique profonde, celle qui ne fait pas de diffèrence, celle souvent oubliéee dans la jolie carte postale de l’oncle Sam : Connecticut, lieu d’origine de la moitié des Demigodz Apathy. Oubliez les scènes Hollywoodiennes du film 8 miles, il y a peu de choses de beau dans ce désert urbain enneigé.

Filmé par un habitué des clips rap us (Nutso, Torae, Ruste Juxx, etc…) Anthony DeRose, ce clip donne une ampleur supplémentaire à ce titre indélébile de l’année 2011, dans une atmosphère hivernal digne d’un Fargo des frères Cohen, Anthony DeRose dresse une galerie de visages de personnages usés par la vie et le retour de claque du rêve américain. Un entourage de vie qui a donné la vocation qu’Apathy a choisi de symboliser par le rap. Pas d’artifice n’y d’édulcorant dans ces scènes glaciales coulant sur le beat d’Evidence. Une alchimie complète qui rappelle que le rap ne trouve pas seulement sa crédibilité dans les ghettos des grandes cités urbaines américaines…

Apathy – Check To Check
2 vote(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les balises HTML ne sont pas autorisés.